Causes de la perte de cheveux et traitement chez les femmes

blank
Written by HWT Team
6 October 2020
Average reading time of this content is 11 minutes
This content has been read times

Bien que la perte de cheveux soit moins fréquente chez les femmes que chez les hommes, 30% des femmes subissent une chute de cheveux une fois dans leur vie. En règle générale, 25% des femmes âgées de 35 à 40 ans et 50% de plus de 40 ans peuvent perdre leurs cheveux. En outre, la plupart des femmes âgées de 50 à 60 ans subissent une perte de cheveux due à la ménopause. Bien que les causes principales de la perte de cheveux chez les femmes soient des facteurs génétiques, différentes raisons telles que les carences en vitamines, les déséquilibres hormonaux, le stress et l’anxiété, les problèmes de thyroïde, l’utilisation de médicaments de contrôle des naissances et la grossesse peuvent causer la perte de cheveux. De plus, divers traitements appliqués aux cheveux des femmes ont également une incidence sur le processus de perte de cheveux.

Causes de la perte de cheveux chez les femmes

Chez 90% des femmes, l’excrétion se produit sur tout le cuir chevelu. Comme chez les hommes, 10% de la chute des cheveux est visible à l’avant et sur les côtés des cheveux. Cependant, la calvitie ne se voit pas exactement comme chez l’homme. Chez les femmes, la cause tardive de la découverte de la perte de cheveux est que la racine des cheveux avant est en grande partie protégée. La perte de cheveux progresse sous forme d’amincissement et de chute.

La perte de cheveux chez les femmes peut parfois commencer pendant la puberté. Si la chute des cheveux est accompagnée d’irrégularités menstruelles, de l’acné et de la croissance des poils, les valeurs hormonales doivent être vérifiées. Les causes de la perte de cheveux chez les femmes sont divisées en deux comme permanentes et temporaires. Les raisons qui déclenchent la perte de cheveux permanente sont les suivantes:

• problèmes génétiques

• Déficience en fer

• troubles systémiques

• thyroïde et dysfonctionnement

• Troubles hormonaux (tels que les ovaires polykystiques)

Les raisons qui augmentent temporairement la perte de cheveux chez les femmes sont les suivantes:

• post-partum

• maladies fébriles

• postopératoire

• certains médicaments

• Stress

En plus de ces raisons, certaines des procédures appliquées par les femmes pour leurs cheveux sont une autre raison qui augmente la perte de cheveux ou diminue la qualité des cheveux chez les femmes. Exposer les cheveux à une chaleur intense, les teindre fréquemment, certains revitalisants pour cheveux, des sèche-cheveux permanents (tels que les sèche-cheveux brésiliens) peuvent détériorer la qualité des cheveux et provoquer un amincissement et la perte de cheveux. En plus de cela, rendre les cheveux très serrés, la cueillette peut également causer la perte de cheveux.

Autres causes de perte de cheveux chez les femmes

La perte de cheveux chez les femmes est beaucoup plus compliquée que les hommes et peut être observée pour différentes raisons. Passer du temps dans des environnements stressants, éprouver des troubles de l’humeur, se sentir piégé par des problèmes d’anxiété peut entraîner une perte de cheveux. Un excès de vitamine A, des troubles de l’alimentation, une carence en zinc et en acides aminés essentiels, des problèmes intestinaux et digestifs et une anesthésie générale fréquente sont également responsables de la perte des cheveux chez la femme.

La perte de cheveux la plus commune chez les femmes après la perte de cheveux génétique est l’effluvium télogène. Dans ce cas, alors que 10% des cheveux sur le cuir chevelu sont en phase télogène, le follicule pileux (jusqu’à 30-50% des cheveux) entre en phase télogène et commence à tomber. La perte journalière de cheveux peut aller de 150 à 700. Confondue principalement avec l’excrétion génétique. Pendant la grossesse, les femmes entrent dans une période chanceuse au sujet de leurs cheveux. La plupart des femmes deviennent velues et en bonne santé. Cependant, la plupart des femmes risquent de perdre leurs cheveux en raison de l’effluvion télogène 3 mois après la naissance. Les effluves de telogen, qui sont généralement observées chez les femmes âgées de 30 à 60 ans, peuvent provoquer une perte de cheveux soudaine et déraisonnable de 150 à 700 m / j et peuvent disparaître spontanément en 6 mois. Bien que cela ne provoque pas la calvitie, il provoque un amincissement des cheveux dans les tempes.

Quelles maladies et quels médicaments causent la perte de cheveux?

Chez les femmes, les médicaments de chimiothérapie peuvent provoquer une perte de cheveux beaucoup plus fréquente et grave appelée «effluvion anagène». Avec l’utilisation de médicaments, les cheveux commencent à tomber au bout de quelques jours à quelques semaines et les femmes risquent de perdre environ 80% à 90% de leurs cheveux. Cependant, avec la cessation de l’utilisation de médicaments de chimiothérapie, les cheveux retrouvent leur état d’origine. En cas de perte de cheveux due à toutes les causes autres que les radiations, les cheveux reviennent.

L’alopécie areata est une maladie héréditaire, non marquante et auto-immune. Elle est l’une des principales maladies responsables de la perte de cheveux chez les femmes. Dans cette maladie, la perte de cheveux se produit d’une région à l’autre. Ceci est non seulement possible pour les cheveux, mais aussi dans toutes les zones poilues du corps. Généralement, les cheveux commencent à repousser entre 6 mois et 1 an.

La perte de cheveux peut également se produire chez les femmes en raison de lésions cutanées et d’inflammation. Les blessures et l’inflammation peuvent endommager les follicules pileux, entraînant une chute des cheveux appelée alopécie scatriciale, qui est divisée en deux. Le premier est dû aux maladies auto-immunes qui se développent à la suite de l’attaque du système immunitaire sur les follicules pileux. Lupus érythémateux cutané, lichen planoplaris, alopécie frontale fibrosante, folliculite decalvans, acné chéloïde, acné nécrosante peuvent causer la perte des cheveux mais les cheveux peuvent repousser. La seconde survient lors d’une exposition à des traumatismes physiques ou chimiques. Les blessures chimiques, les brûlures, les piqûres d’insectes, les radiations, certaines infections fongiques, les mèches de cheveux longues, les maladies dermatologiques inflammatoires (psoriasis, pitriasis, morphée, sclérodermie, sarcoïdose) peuvent causer la perte de cheveux chez la femme. L’épilation à la main prolongée résulte d’un inconfort psychologique obsessionnel-compulsif et entraîne une perte de cheveux irréversible.

La perte de cheveux ne doit pas être sous-estimée chez les femmes, elle doit être sous contrôle d’un médecin spécialiste.

Perte de cheveux chez les femmes pendant la ménopause

À la ménopause, les femmes peuvent perdre leurs cheveux ou leurs cheveux dilués peuvent devenir épais. La principale raison en est le changement des niveaux d’hormones pendant la ménopause. La diminution des niveaux d’œstrogène et de progestérone augmente l’hormone mâle et ses effets. De même, la perte de cheveux peut augmenter avec les effets du vieillissement.

À la ménopause, les follicules pileux ne peuvent pas être suffisamment nourris et les cheveux commencent à s’amincir. Les cheveux, qui deviennent difficiles à faire pousser, commencent à tomber, surtout sur le dessus de la tête. Lorsque le traitement hormonal est commencé pour les symptômes de la ménopause, l’état des cheveux s’améliore.

Types de perte de cheveux chez les femmes

Comme nous l’avons expliqué précédemment, il existe 3 types d’excrétion chez les femmes:

• apparence diffuse et commune, semblable à un pin, sur tout le cuir chevelu;

• localisée, parfois zones clairsemées;

• Perte de cheveux rarement marquée (modèle masculin).

Excrétion légère de type 1: Cette étape consiste en une élimination précoce et avec un bon dépistage, la personne peut camoufler ce problème. Aucune intervention chirurgicale n’est nécessaire.

Excrétion modérée de type 2: Ce processus se traduit par une ouverture importante dans la partie médiane du cheveu et une diminution du volume de celui-ci. Bien que la racine des cheveux soit maintenue, une greffe de cheveux peut être envisagée pour les cheveux du cou et des côtés.

Suppression avancée de type 3: la perte des cheveux a un effet intensif sur la perte des cheveux. Quels que soient le type de racines de cheveux et la structure des parties supérieures et latérales du cuir chevelu, ces femmes peuvent être transplantées.

Tests de perte de cheveux chez les femmes

Afin de comprendre les causes de la perte de cheveux chez les femmes, des antécédents médicaux et familiaux sont observés en plus de l’examen physique. La fréquence des pertes de cheveux, les médicaments utilisés, le régime alimentaire ou le style de nutrition, les réactions allergiques sont également observées. En outre, certains tests peuvent être effectués pour déterminer les causes de la perte de cheveux chez les femmes.

Analyse de sang: Une analyse de sang est effectuée pour aider à révéler les conditions médicales liées à la perte de cheveux. La numération sanguine complète (CBC), le taux de fer, la vitamine B, le zinc, la biotine, les valeurs sont apprises. Les tests de la fonction thyroïdienne doivent être ajoutés au test B.

Test de traction: Le test de traction peut être utilisé pour déterminer le stade de perte de cheveux des femmes. Les cheveux sont tirés légèrement pour voir combien de cheveux sont à venir. Si la densité des cheveux que vous avez à la main est élevée, ils sont examinés au microscope.

Biopsie du cuir chevelu: La biopsie consiste à prélever les follicules pileux du cuir chevelu afin de déterminer la cause de l’infection à l’origine de la chute des cheveux.

Traitement de perte de cheveux chez les femmes

La perte de cheveux chez les femmes peut être traitée avec différentes méthodes de traitement. Le traitement médicamenteux, la mésothérapie, le PRP et la greffe de cheveux peuvent être appliqués en fonction de la cause ou de l’évolution de la perte de cheveux.

Mésothérapie

La mésothérapie peut être préférée pour les cheveux perdus, effilés, portés et qui ne poussent pas avec les facteurs environnementaux chez les femmes. Le traitement de mésothérapie peut renforcer les follicules pileux existants, mais ne régénère pas les cheveux. La mésothérapie capillaire est appliquée en injectant les ingrédients spécialement préparés dans la couche intermédiaire du cuir chevelu. Ainsi, des résultats plus efficaces et plus rapides sont obtenus que les médicaments oraux ou intraveineux. Il est avantageux car il ne nécessite aucune préparation ni hospitalisation avant l’application de la mésothérapie et n’a aucun effet secondaire. Le traitement de mésothérapie appliqué au patient est organisé en différentes quantités en fonction de la personne et de la situation. La personne peut revenir à la vie quotidienne normale immédiatement après le traitement de mésothérapie.

PRP

Le traitement PRP peut être appliqué aux cheveux ternes observés chez les femmes et à la perte de cheveux à l’hormone androgène. Le traitement PRP pour les cheveux repose sur le principe suivant: prendre son propre sang, le centrifuger et l’injecter à nouveau avec des micro-aiguilles. Les globules blancs, les plaquettes et les plaquettes dans le sang contiennent des facteurs de croissance qui stimulent la régénération de la zone diluée ou calvitie, permettant ainsi la régénération des cellules dans la région. Après 30 minutes de PRP, il n’y a ni signes ni effets secondaires. Le PRP doit être administré toutes les 4 à 6 semaines, selon la personne et la situation. Des informations détaillées sur le PRP sont disponibles ici.

Minoxidil: Certains médicaments tropicaux sont également utilisés contre la perte de cheveux chez les femmes. Le seul traitement indépendant des androgènes approuvé par la FDA, Minoxidil, agit pour ralentir et arrêter la chute des cheveux.

Transplantation de cheveux: La transplantation de cheveux chez les femmes est particulièrement efficace chez les personnes présentant une perte de cheveux structurée ou régionale. La transplantation de cheveux, qui est la méthode la plus efficace contre la perte de cheveux, repose sur le processus d’élimination des follicules pileux résistant aux cheveux de la zone du donneur (nuque) jusqu’aux zones requises. Dans le processus de transplantation de cheveux appliqué aux femmes, il n’est pas nécessaire de gratter tous les cheveux. Si la zone de donneur est suffisante pour la plantation, le taux de réussite est souvent élevé.

Need Help?

Ask From Whatsapp!
blank