Comment inverser les Cheveux gris ?

Comment inverser les Cheveux gris ?

by HWT Clinic, 5 Ekim Pazartesi, 2020 | Average reading time of this content is 9 minutes
This content has been read 146 View times

Pouvez-vous inverser les cheveux gris?

Bien qu’il ne soit actuellement pas possible d’inverser le grisonnement des cheveux avec des techniques modernes, des études récentes et des technologies avancées permettent d’espérer qu’il sera possible de ralentir et d’inverser de manière fiable le grisonnement des cheveux, car nous comprenons les mécanismes qui le sous-tendent. De plus, certains changements alimentaires et de style de vie peuvent aider à ralentir le grisonnement des cheveux dans la plupart des cas.

Que sont les cheveux gris ?

GLes cheveux rouges sont un signe visible du vieillissement, et comme les rides, il n’y a rien de mal à cela. C’est une partie naturelle de la vie. Alors que certains célèbrent les gris comme un signe de maturité et de sagesse, d’autres estiment qu’il manque l’éclat d’une apparence plus jeune. Quand et combien nos cheveux deviennent gris sont principalement influencés par les gènes que nous héritons de nos parents biologiques. Les cheveux gris sont une combinaison de poils normalement pigmentés entrecoupés de poils blancs.

Pourquoi les cheveux gris?

La plupart des cheveux gris ne sont pas directement liés au stress chez les humains. En fait, les cheveux eux-mêmes ne changent pas de couleur pour devenir gris. Une fois qu’un follicule pileux produit des cheveux au cours de son cycle de vie, la couleur est fixée. À moins que les cheveux ne soient teints d’une autre couleur, cela ne changera pas leur couleur. Les follicules pileux humains ont moins de mélanine et produisent donc moins de couleur en vieillissant. Ainsi, lorsque les cheveux répètent leur cycle naturel de mort et de régénération, ils sont plus susceptibles de devenir gris. Même si cela devient plus probable après l’âge de 35 ans en moyenne, le grisonnement des cheveux peut commencer à se produire à la fin de l’adolescence et au début de la vingtaine.

Comme des études médicales internationales l’ont récemment confirmé et prouvé, le grisonnement des cheveux a à la fois une composante génétique et une composante environnementale. On sait que plusieurs gènes sont impliqués à la fois dans la calvitie et la couleur des cheveux, mais cette étude détenue par UCL Cell & La biologie du développement est la première à avoir identifié un gène responsable du grisonnement chez l’homme, ainsi que d’autres gènes influençant la forme et la densité des cheveux. Les résultats de cette étude ont des applications médico-légales et cosmétiques potentielles à mesure que nos connaissances sur la façon dont les gènes influencent notre apparence augmentent.

Le gène identifié pour les cheveux gris – IRF4 – était déjà connu pour jouer un rôle certain dans la couleur des cheveux mais cette étude conclut pour la première fois qu’il est également associé au grisonnement des cheveux. Le gène IRF4 est impliqué dans la régulation de la production et du stockage de la mélanine, le pigment qui détermine la couleur des cheveux, de la peau et des yeux. Le grisonnement des cheveux est causé par une absence de mélanine dans les cheveux. De telles études sont en cours pour déterminer exactement quel est le rôle de l’IRF4 dans ce processus. Comprendre comment ce gène régule le vieillissement des cheveux peut aider au développement de nouvelles applications cosmétiques susceptibles de ralentir ou de bloquer le vieillissement des cheveux.

Comme de moins en moins de mélanine est produite pour être utilisée par les follicules, le peroxyde d’hydrogène s’accumule dans les cheveux eux-mêmes, produit naturellement par les cellules du corps. Habituellement, une enzyme appelée catalase décompose le peroxyde d’hydrogène en eau et en oxygène, mais à mesure que les gens vieillissent, la production de catalase commence à ralentir.

Même si le stress ne rend pas les cheveux gris, le stress et des facteurs environnementaux similaires peuvent déclencher une affection relativement courante appelée effluvium télogène, qui fait tomber les cheveux environ trois fois plus vite que la normale. Ces cheveux repoussent rapidement, de sorte que la condition ne provoque pas de calvitie, mais chaque fois que les cheveux tombent et se régénèrent, moins de mélanine est utilisée et plus de mèches grises sont produites. Cette condition peut entraîner un vieillissement prématuré des follicules pileux.

Les cheveux repoussent, donc la condition ne provoque pas la calvitie. Mais si vous êtes d’âge moyen et que vos cheveux tombent et se régénèrent plus rapidement à cause du stress, il est possible que les cheveux qui poussent soient gris au lieu de leur couleur d’origine. En plus de cela, une étude récente sur des souris a révélé que l’hyperactivation des nerfs due au stress épuise également les cellules souches des mélanocytes, les cellules à la base des follicules pileux qui produisent la couleur, et conduit à nouveau au grisonnement.

Lorsque le grisonnement survient à un plus jeune âge, cela indique généralement une condition médicale ou une maladie. Carence en vitamine B12 ; La maladie de Von Recklinghausen, c’est-à-dire la neurofibromatose qui provoque la croissance de tumeurs le long des nerfs en plus d’un développement anormal des os et de la peau ; la sclérose tubéreuse, qui est une maladie génétique rare et héréditaire qui provoque généralement des tumeurs bénignes dans le cerveau, le cœur, les reins, les yeux, les poumons, la peau et d’autres organes ; maladie thyroïdienne; Diabète; le vitiligo, qui provoque la perte ou la destruction des mélanocytes, généralement parce que notre propre système immunitaire se retourne contre eux et attaque ces cellules plutôt qu’une infection ; et l’alopécie areata, un trouble dans lequel des plaques généralement non grises sont perdues, rendant les cheveux gris ou blancs plus évidents.

Est-il possible de ralentir le taux de cheveux grisonnants ?

Les facteurs hormonaux et nutritionnels et les niveaux de stress personnels affectent la couleur des cheveux mais, dans l’ensemble, la prédisposition à devenir gris plus tôt ou plus tard dans la vie est génétique. Ainsi, étant donné que les technologies et techniques de modification génétique ne sont pas encore suffisamment avancées, le moyen le plus sûr de contrôler les cheveux grisonnants pour un humain est de contrôler les niveaux de stress et l’apport nutritionnel de l’alimentation quotidienne.

Les cheveux humains peuvent être considérés comme un système d’alerte précoce pour la santé générale. Toute amélioration apportée au bien-être d’une personne peut généralement être observée sur la qualité des cheveux d’un être humain. Une alimentation bien équilibrée riche en glucides, protéines, vitamines et minéraux est excellente pour la croissance des cheveux.

Les cheveux sont constitués d’une protéine appelée kératine. Cette protéine est très importante pour maintenir des cheveux forts et sains. Les protéines sont constituées d’acides aminés essentiels et non essentiels. Les acides aminés essentiels se trouvent davantage dans les protéines animales et peuvent être plus facilement absorbés par les protéines animales. En tant que tels, les aliments comme les œufs et le poisson sont tous des sources primaires de protéines avec des acides aminés essentiels.

De temps à autre, des carences en calcium, cuivre, fer, magnésium, sélénium, zinc, vitamine A, vitamine D, vitamine E, B12 et B6 peuvent se former si nous ne faisons pas attention à nos apports nutritionnels et ne suivons pas une alimentation équilibrée. En tant que tel, il est important de manger des aliments qui contiennent ces vitamines et minéraux qui jouent un rôle important dans la croissance et la réparation des cheveux. Les végétaliens et les végétariens, en particulier, peuvent trouver nécessaire d’en prendre certains sous forme de supplément. Un supplément multivitaminé contenant des oméga 3 peut aider à lutter contre l’apparition précoce des cheveux gris. Ceux-ci auront également un effet hydratant, ce qui peut réduire les pellicules et les démangeaisons. En plus de cela, les suppléments de cuivre peuvent prévenir l’apparition des cheveux grisonnants en stimulant la production de mélanine. Demandez toujours à un médecin avant de commencer un nouveau supplément. Certains médicaments peuvent avoir des effets secondaires imprévus lorsqu’ils sont associés à des suppléments.

Le corps humain a besoin d’exercices réguliers. Se laver les cheveux une fois par jour signifie qu’une personne masse également le cuir chevelu, ce qui se traduit par un cuir chevelu plus propre, plus frais et plus sain. Cela augmentera également le flux sanguin vers les cheveux et les follicules pileux mieux nourris.

Comme le tabagisme peut endommager et rétrécir les follicules pileux, réduisant ainsi la durée de leur cycle de vie, arrêter de fumer améliorera à la fois vos cheveux et votre propre santé en général. De plus, certaines actions telles que la décoloration, l’utilisation d’une brosse au lieu d’un peigne à dents larges avec des cheveux mouillés, l’application d’une chaleur excessive avec un fer à friser ou un sèche-cheveux, ou l’utilisation de shampooings agressifs peuvent endommager les cheveux et provoquer le début de la régénération des follicules. traiter plus souvent.

Il a été suggéré d’utiliser des remèdes naturels tels que masser avec de l’huile de noix de coco, manger une cuillère à soupe de miel mélangé à une cuillère à café de gingembre râpé, boire du jus d’amla frais, également connu sous le nom de groseille indienne, manger des graines de sésame noires, boire du jus de carotte, appliquer jus d’oignon sur le cuir chevelu, manger des aliments riches en enzyme catalase comme l’ail, le chou, la patate douce, le brocoli et les amandes peut aider à ralentir le vieillissement des cheveux.

Un repos adéquat et des exercices fréquents sont également importants pour ralentir le vieillissement des cheveux. Si tout le reste échoue, il est toujours possible de teindre et de colorer ses cheveux. Mais il faut veiller à utiliser des colorants qui ne sont pas agressifs ou qui n’endommagent pas les follicules eux-mêmes pour éviter d’accélérer le grisonnement ou de provoquer la perte de cheveux.

Need Help?

Ask From Whatsapp!
blank